TVA optionnelle sur la location immobilière

TVA optionnelle sur la location immobilière

Publié le : 16/10/2018 16 octobre oct. 2018
Une nouvelle et révolutionnaire exception au principe de l’exonération de la T.V.A. en matière de location immobilière entrera prochainement en vigueur. Elle est issue d’une loi adoptée le 4 octobre 2018 par le Parlement, qui devrait être publiée au Moniteur Belge prochainement.
 
A partir du 1er janvier 2019, à savoir pour les baux conclus après cette date, il sera possible d'assujettir à la T.V.A. la location immobilière de bâtiments bâtis ou de fractions de bâtiment.  
 
Il s’agit d’un assujettissement sur option, qui suppose par conséquent l'accord du bailleur et du locataire. Un arrêté royal doit prochainement déterminer les modalités concrètes de l'option, et notamment le formalisme à respecter.
 
Il sera requis que les lieux soient loués à un preneur assujetti à la T.V.A., qui les utilisent exclusivement dans le cadre de l’activité économique lui conférant la qualité d’assujetti.
 
L'option sera valable pour toute la durée du bail.
 
Lorsque la location est soumise à la T.V.A., le bailleur dispose évidemment de la possibilité de récupérer la T.V.A. payée en amont.
 
Le régime optionnel s'applique exclusivement aux nouvelles constructions, c’est à dire aux bâtiments dont les travaux de construction ont été réalisés après le 1er octobre 2018. Il en ira néanmoins de même, le cas échéant, si les travaux ont été réalisés avant le 1er octobre 2018, mais pour autant qu'aucune TVA ne soit devenue exigible avant le 1er octobre 2018.  
 
Les coûts liés à ces opérations, pour lesquels la taxe ne peut être devenue exigible avant cette date, comprennent exclusivement les frais de construction matériels proprement dits relatifs au bâtiment ou fraction de bâtiment. Par contre, de la T.V.A. sur des prestations d'architecte ou de géomètre a pu devenir exigible avant le 1er octobre 2018 sans que soit exclu le régime optionnel.
 
Outre les bâtiments neufs ainsi définis, le régime optionnel pourra aussi trouver application à des bâtiments existants dans les circonstances suivantes :
 
  • après des travaux immobiliers par lesquels le bâtiment (ou la fraction de bâtiment) ancien a subi une modification radicale dans ses éléments essentiels, à savoir dans sa nature, sa structure (murs porteurs, colonnes, planchers, cages d’escaliers ou d’ascenseurs…) et, le cas échéant, sa destination, quel que soit le coût des travaux entrepris ;
 
  • après des travaux immobiliers effectués au bâtiment ou à la fraction de bâtiment dont le coût, hors T.V.A., atteint au moins 60 % de la valeur vénale du bâtiment ou de la fraction de bâtiment auquel (à laquelle) les travaux sont exécutés, terrain exclu, au moment de l’achèvement de ces travaux.
 
Enfin, un délai de révision spécifique de la T.V.A. déduite en amont est mis en place en ce qui concerne les immeubles loués avec T.V.A. en raison de l’exercice de l’option par les parties. Le délai de révision est en effet, dans ce cas, de vingt-cinq ans.
 
 
Manuel Gustin, avocat associé

Historique

<< < ... 11 12 13 14 15 16 17 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Information close
Chers clients,

Mosal reste à vos côtés dans cette période difficile.

Nous sommes conscients que la crise renforce vos besoins et veillons à vous assurer la continuité de nos services.

Nous avons une responsabilité envers vous mais aussi à l’égard de notre personnel et, plus largement, de notre communauté.

Notre pratique est donc adaptée pour faire face à ces impératifs.

Jusqu’au rétablissement de la situation, nous privilégions l’assistance à distance, notamment par courrier électronique.

De préférence, nous collaborons avec vous par le biais des moyens de télécommunication adaptés à votre dossier (conversations téléphoniques, réunions par vidéoconférence).

En cas de nécessité, des réunions physiques pourront être organisées au cabinet, en respectant de manière stricte les mesures de sécurité sanitaire requises.

Notre équipe est à votre disposition pour tous renseignements complémentaires.

Ok